Madame Royale Bohème est provinciale... Une vraie de vraie... De celles qui psychotent à la simple idée de devoir prendre un métro et de se perdre dans ces dédales souterrains où sa claustrophobie ne manquera pas de se réveiller...
Il y a pire... C'est une provinciale... du Sud... avé l'assent... oui, oui, ça existe encore... même à l'heure du progrès et de la mondialisation...
Il y a pire encore... -je vous entend d'ici: "Mais est-ce possible"???-, c'est une provinciale du Sud et ...de la campagne (hameau tout au plus)...

 

 

 

Bien sûr, en épousant un militaire, elle a dû se frotter un peu à la civilisation, elle a dû sortir du cercle ayant pour diamètre la ligne Montpellier/Toulouse...
Elle a affronté la pluie bretonne, l'Est glacial et sans soleil...

 

 

 

Mais Dieu est bon et Il l'a ramenée depuis des années vers des contrées moins hostiles qu'elle  n'aurait jamais voulu quitter...

  

 

Mais si Dieu est bon, ses voies sont, aussi, impénétrables , surtout pour notre provinciale...

Et il semblerait que la petite dame en question soit obligée de transporter enfants et tissus pour suivre Monsieur à PARISSE!!!
Oui! PARISSE, LA CAPITALE!!!

 

 


Je vous laisse imaginer son désarroi...
Des amies essayent depuis de la rassurer, il paraît qu'il est possible d'arriver à loger 6 campagnards hurlants et gesticulants dans des appartements... elle espère que les sols sont solides et les cloisons bien insonorisées...
Il paraît aussi qu'il y a des forêts et que ses enfants ne seront pas obligés de respirer de l'air en conserve à longueur de semaines et d'années...
Il paraît même qu'il y a des écoles...

 

 

 

Mais, par contre, il semblerait que dans ces écoles...il n'y ait pas de place!!!
C'est bien la peine, pfff.....................

Alors comme Parisse, c'est loin, mystérieux, effrayant pour elle, madame Royale Bohème lance un appel à l'aide!

Avez-vous sur le point crucial pour elle des écoles, des conseils à lui donner?

Par école, la dame, entend des écoles (primaire et collège) vraiment catholiques, hors contrat de préférence, où on n'enseigne pas les théories débiles que l'Etat cherche à faire avaler à nos enfants, à Paris ou dans sa région.
Et si ce n'est pas abuser, si cette école miraculeuse qui pourrait accueillir tous ses enfants se trouvait dans un environnement pas trop désagréable, je crois bien que les nuits de madame RB s'en trouveraient plus sereines...

Mille mercis d'avance!!!

Pour celles qui n'aiment pas laisser des commentaires mais qui auraient des conseils à me donner, vous pouvez me contacter via l'auteur!